La vigne
Château de Béru : Vin & Chambres d'hôtes
 
vin & chambres d'hôtes vin & chambres d'hôtes vin & chambres d'hôtes
Une histoire de famille Les chambres d’hôtes
Les visites guidées
Les vins
Les vins d'Athénaïs
Les dégustations
Venir au domaine
On parle de nous
Les femmes & le vin
 

Situé sur les contreforts des versants abritant les grands crus de Chablis, le vignoble de Béru s’inscrit
de plain-pied dans l’histoire et la grande tradition de
la Bourgogne viticole.

Le Château de Béru exploite un ensemble de parcelles situées sur les plus beaux terroirs du chablisien en appellation Chablis et Chablis Premier Cru. Au coeur de cet ensemble se trouve le Clos Béru, terroir unique, clos de murs historiques érigés au 13ème siècle.

La vigne
Histoire
La vigne est vraisemblablement plantée par les Romains dès le 1er siècle après JC. Par la suite, son existence est attestée par les écrits des moines de l’abbaye de Pontigny à la fin du 9ème siècle.
La réputation de Chablis s’étend considérablement au cours du Moyen Âge, ses vins étant servis dans toutes les cours européennes. C’est à cette époque qu’est construit le Château de Béru et qu’on élève le mur d'enceinte qui clôt encore aujourd’hui le Clos Béru.


Géologie
Les cinq hectares du Clos s’étirent sur le versant sud de la petite vallée qui compose le cœur du vignoble de Béru. Situés à une altitude de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, ses sols argilo-calcaires recèlent la présence de nombreux dépôts d’huîtres fossilisées, typiques du Kimméridgien. Ces affleurements, qui sont la marque des plus belles parcelles du chablisien, ont été formés il y a 150 millions d’années, au cours du Jurassique.

La vigne
Vignoble
Le noble chardonnay, cépage exclusif des vins de Chablis, trouve dans ces sols une expression unique qui les distingue des montrachet, des meursault ou des corton qui en sont également issus.

En 1887, la région est touchée par le phylloxera. Le vignoble se reconstitue ensuite progressivement. En 1938, le décret d’appellation qui fixe les règles et les zones de production des vins de Chablis est adopté. Le Comte de Béru, décédé en 2006, mari de l’actuelle propriétaire Laurence de Béru et père d’Athénaïs, qui a repris l’exploitation en 2004, replante l'ensemble du vignoble dans les années 80.

Aujourd’hui, la densité de plantation atteint 6 000 pieds à l’hectare ; la vigne est palissée et taillée en guyot double. Ce mode de conduite induit une concurrence entre les plants afin de limiter naturellement les rendements tout en garantissant un étalement optimal de la surface foliaire, gage indispensable d’une maturité idéale.


 
  crédits & mentions légales crédits & mentions légales